Le Mot du Ministre

mot frederic
       M. Frédéric LOUA

La République de Guinée dispose d’un important potentiel halieutique en milieu marin et continental ainsi que d’un vaste plateau continental, dont la largeur atteint les 100 milles marins.

Au niveau maritime, le potentiel halieutique exploitable est estimé entre 150.000 et 250.000 tonnes de poissons par an, composé de quatre grands groupes d’espèces (les poissons pélagiques ou de surface, les poissons démersaux ou de fonds, les céphalopodes et les crevettes).

Ce potentiel maritime est exploité par les pêcheurs artisans, dont la contribution est significative à la sécurité alimentaire des populations, à l’approvisionnement des unités de traitement de poisson et à la filière traditionnelle de transformation (fumage, séchage, salage, entre autres).
Très dynamique, le sous-secteur de la pêche artisanale emploie près de 80 000 personnes, et les pêcheurs industriels avec des chalutiers essentiellement étrangers, opèrent sous licences libres.

Au niveau continental, les ressources en eau de la Guinée sont constituées de 6 250 km de réseau fluvial avec 1 161 cours d’eau comprenant 23 bassins fluviaux, dont 14 cours d’eau internationaux.

L’aquaculture en République de Guinée est encore très peu développée. Les expériences aquacoles développées pendant les deux dernières décennies concernent la crevetticulture à travers le Projet d’Aquaculture de Crevette de Koba (SAKOBA), qui a été mis en œuvre pendant plus de 8 ans, la pisciculture à travers des actions pilotes mises en œuvre, essentiellement en Guinée forestière, sous forme de volet ou de projet de développement.

Les opportunités pour développer le secteur des pêches et de l’aquaculture en République de Guinée sont nombreuses. Il s’agit, entre autres, de la volonté politique affirmée du Gouvernement à accompagner le développement du secteur ; l’existence d’un important potentiel halieutique maritime, continental et aquacole ;l’existence d’un secteur privé engagé dans le développement sectoriel ; et l’existence d’un cadre juridique rénové régissant le fonctionnement du secteur.

Ces opportunités doivent constituer le socle pour contribuer efficacement au développement économique et social du pays au bénéfice des acteurs et de la nation toute entière. A cet effet, les investissements pourraient intervenir dans la constitution d’une flotte nationale de pêche industrielle ; l’approvisionnement en intrants et équipements aux pêcheurs à travers un système de crédits adaptés ; l’aménagement des débarcadères dont seulement une dizaine aménagée sur 200 ; la construction d’un port de pêche industrielle dont le site est identifié ; la mise en place d’une chaine de distribution des produits de pêche répondant aux normes hygiéniques et sanitaires; et la mise en place d’établissements de traitements modernes pour la relance des exportations sur les marchés porteurs.

Telle est la nouvelle vision du secteur.

Description de la République de Guinée.

Site présenté par

LogoPraoGuinee

Du 27 novembre au 4 décembre 2016, Mission conjointe de supervision Banque Mondiale / Commission Sous Régionale des Pêches (CSRP) au PRAO-Guinée

La pêche dans la marre de Baro sera autorisée pour la journée du mercredi, 10 mai 2017 à partir de 8 heures. A cette heureuse occasion, une forte délégation du MPAEM dirigée par le Ministre André LOUA y est attendue.

Une mission de l'Union Européenne est attendue en Guinée du 10 au 12 mai 2017 pour discuter de : la Pêche INN en Guinée (Les arraisonnements), la transparence dans le secteur des pêches, la question de la pêche semi-industrielle, les coopérations, les projets (PESCAO)...

La FiTI-Guinée vers la mise en place du Groupe National Multipartite.

Le Comité de Pilotage Régional du Programme Régional des Pêches en Afrique de l'Ouest (PRAO) se tiendra à Conakry du 25 au 26 mai 2017

Une Délégation d’Investisseurs Turcs séjourne à Conakry, du 22 au 26 Mai 2017 afin de découvrir la possibilité de construire une usine de production de farine de poisson d'une part, et d'autre part, d'investir dans l'aménagement des pêcheries guinéennes.

Dans le cadre de la réception définitive des ouvrages débarquement Aménagés de Téminétaye et de Bonfi, une délégation du Ministère Marocain de l’Agriculture est attendue à Conakry du 24 au 26 juin prochain.

Une mission de la DG-MARE de l'Union Européenne est attendue en Guinée du 7au 10 octobre 2019 pour discuter de : la Pêche INN en Guinée, de la Pêche artisanale avancée...

Publications

35362eef93831f203dc59b7073e55f7d.jpg

0d091fb7a09407854c97eb122a47941b.jpg

460cb034a80b59754ed9af5060ff8c58.jpg

8e9cbf68c35a45add1053b42acbcaf28.jpg

6484b96b94f0e28ed62f11164be36ee1.jpg